28.8.07

Quand la réalité nous ennuie

Dominique de Villepin vient de publier "Le soleil noir de la puissance" et poursuit ainsi son analyse de Napoléon Bonaparte. A cette occasion, il dit ceci de notre pays :
" Notre pays se nourrit d'imaginaire, quand l'Angleterre ou les Etats-Unis se construisent avec davantage de sens du compromis et de pragmatisme. La réalité nous ennuie; le rêve nous épuise. Nous oscillons donc, souvent, dans l'excès et la démesure. Cela nous vaut des aventures et des déconvenues. Mais nous continuons de porter, par notre ambition universaliste, beaucoup d'espoirs. "
Source : lexpress.fr, 23/08/07

Libellés :

Blogger Dclg a écrit...

Hum, il parle de la France ? ou tout simplement de lui ??

:-)

27/8/07 22:57  
Anonymous ginkgo a écrit...

Ma première réaction, c'est de me dire : quel con ce "de Villepin", et c'est lui qui ose écrire cela ? Quoique à la réflexion, il est peut être pas con, mais sans doute schizo... En voulant parler de la France, il n'a fait que mettre par écrit ses propres défauts.

28/8/07 09:03  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale