1.11.07

Le luxe suprême : une seconde vie

Dans sa chronique du mois d'octobre, Frédéric Beigbeder estime que les jeux comme "Second Life" ne remplaceront jamais la littérature. Extrait :
"C'est à vous de décider quelle sera votre deuxième vie. Une vie d'alcoolique sans gueule de bois? Une vie de junky sans overdose? Une vie de don Juan sans sida? Une vie de curé sans Dieu? Une vie où l'amour ne dure pas trois ans, où l'on peut toujours dîner au Windows on the World, où l'on ne demande pas pardon d'appeler au secours? Une deuxième vie, c'est le luxe suprême. Tout le monde peut avoir une seconde existence; c'est très facile. Ecrire ou lire, c'est toujours entamer une deuxième vie. D'Ormesson a raison: la vie ne suffit pas. «Second Life» ne suffit pas non plus. Mais la littérature suffit."
Source : lire.fr, octobre 2007

Libellés :

Anonymous uni a écrit...

J'ai choisi une île...

2/11/07 23:25  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale