27.10.07

M comme Musique

« La musique me fascine, car elle est à l'image de l'univers, qui fait toujours du neuf avec de l'éternel : sept simples notes et puis… commence un véritable mystère » constate Hubert Reeves. « Le vase donne une forme au vide et la musique au silence. » L’image est de Georges Braque. « Il y a certaines musiques qui sont capables de changer la vie d'une façon peut-être plus éloquente que les mots peuvent le faire, parce qu'elles disent ce qui est inexprimable, ce que quelqu'un a appelé l’irrespirable. C'est très haut vers l'absolu, les mots ne veulent plus rien dire. La musique est là pour dire ce que vous voulez exprimer » estime Julien Green. Et elle dispose de bien des qualités pour ce faire. Pour George Steiner : « la musique a un avantage extraordinaire sur la parole : elle ne peut pas mentir. » Pour Frédéric Lodéon : « la musique c'est l'antidote au mal, et de plus son langage est immédiat, universel, sans barrière de langue. » Cette antidote a pris soin de Kurt Masur : « La musique m'a toujours guéri de tout. (…) C'est une vraie joie qui ne s'est jamais démentie tout au long de ma vie. » Nietzsche l’a confirmé : « sans la musique, la vie serait une erreur. » A la base, pour Laurent Korcia, « la musique n'est rien d'autre que l'art de l'écoute. Et de la rencontre. »

Libellés :

Anonymous Didier a écrit...

Superbe !

31/10/07 09:25  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale