28.9.07

Les mots qui troublent

"Les mots ne valent quelque chose que s'ils troublent la surface lisse des idées et des évidences."
Dixit Philippe Bilger, avocat général près la cour d'appel de Paris, dans le numéro d'automne de Médias.

Libellés :

Anonymous Didier a écrit...

Je l'aime beaucoup, celle-ci ! :-)

28/9/07 08:09  
Blogger Pépites a écrit...

Moi aussi, ces mots-là sont les meilleurs.

28/9/07 21:06  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale