18.3.07

Tout ce qu'il vous faut

" Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu’il vous faut." Dixit Cicéron.

Libellés :

Anonymous ginkgo a écrit...

Cette citation me parle. Au croisement des deux, d'une bibliothèque et d'un jardin, je trouve "L'alimentation ou la troisième médecine" du docteur Jean Seignalet. Un pavé qui en est à sa 5ème édition, svp. En gros, comment soigner des maladies dites, pour certaines, inguérissables, en changeant l'alimentation. Hé oui !

Le titre est basé sur le fait qu'en 400 av. J.-C., Hippocrate, père de la médecine occidentale, a souligné le lien entre la santé et les aliments en affirmant : « Que ton aliment soit ta seule médecine ».

La thèse de Seignalet (qui est aussi celle des docteurs de Jacques Fradin, Christian Pauthe, ou soutenue par les docteurs Henri Joyeux, Nicolas Le Berre, etc.) est que les êtres humains doivent consommer une alimentation qui leur soit génétiquement-compatible. Pour faire simple, on digère seulement ce que nos enzymes sont capables de digérer. Or, les enzymes sont codés génétiquement. Seignalet a donc développé l'hypothèse que le code génétique de certaines personnes ne leur permettraient pas de digérer certains aliments qui seraient peut être à l'origine de leur maladie (entre d'autres termes, le rythme de modification de nos gènes, très lent, ne va pas à la même vitesse que le ryhtme de modification de notre plage alimentaire ; pourquoi en serait-il autrement d'ailleurs ?). Et le fait est qu'en variant l'alimentation de certains malades, rien qu'en changeant leur alimentation (!), nombre de ses malades ont été guéri ou ont connu un mieux-être. Par ex, la polyartrite rhumatoïde. 75% de ses patients développant une polyartrite rhumatoïde ont connu au moins 50% d'amélioration, voire une guérison totale. Pas mal pour une maladie que la médecine moderne considère comme inguérissable !

Sur 20 ans, Seignalet a développé ses observations et pratiques, et a rencontré plus de 2500 patients, pour diverses maladies et a fait école auprès de différents confrères médecin (professant à Montpellier, il est plus connu dans le sud de la France que dans le nord). Et les statistiques issues des résultats de son régime sont dans son livre mentionné plus haut.

Si le régime Seignalet peut être utilisé pour combattre une maladie, il peut être aussi utilisé à titre préventif. Et le livre de Seignalet contient des résultats fort encourageants à titre de prévention du cancer par exemple.

Cf. http://www.seignalet.com/

On trouve des variantes du régime Seignalet sous d'autres noms, ou des régimes identiques, développés par d'autres médecins, qui portent des noms différents comme le nom de "régime hypotoxique" développé par le docteur Jacques Fradin en région parisienne.

Tableaux récapitulant, pour chaque maladies, les résultats obtenus sur plus de 2500 patients.

Tableau 1 - Résultats du régime dans les maladies auto-immunes
http://www.seignalet.com/ihm/tableau1.pdf

Tableau 2 - Résultats du régime dans les maladies d'élimination
http://www.seignalet.com/ihm/tableau2.pdf

Tableau 3 - Résultats du régime dans les maladies d'encrassage
http://www.seignalet.com/ihm/tableau3.pdf

On trouve des informations sur wikipédia aussi: Nutrition Seignalet

Seignalet est malheureusement décédé, mais on trouve des continuateurs, dans des domaines particuliers, comme le lait par exemple. Je viens d'acheter hier "Lait, Mensonges et Propagande" de Thierry Souccar.

Le message véhiculé a le mérite de la clarté:

"* « Les laitages préviennent l’ostéoporose. » Faux
* « Nos os ont besoin d’un maximum de calcium. » Faux
* « On est plus mince quand on boit du lait. » Faux
* « Il n’y a aucun risque de cancer avec les laitages. » Faux
* « Les buveurs de lait ont moins de diabète. » Faux

Au contraire, au niveau auxquels ils sont officiellement conseillés - 3 à 4 par jour – les laitages peuvent favoriser maladies cardiovasculaires, diabète, cancer de la prostate...
"

Plus largement, au delà du seul cas du lait, le lien entre santé et alimentation donne envie de cultiver effectivement son jardin pour savoir ce que l'on avale... C'est en cela que Cicéron me parle. Et c'est dans l'importance de notre santé sur notre organisme global que je comprends la citation de Nietzsche selon laquelle "l'esprit est un jouet pour le corps".

Candide n'est pas loin non plus.

18/3/07 09:58  
Blogger Pépites a écrit...

Eh bien on ne peut que vous remercier, Gingko, pour ce commentaire qui attise la curiosité sur toutes ces questions...

18/3/07 14:34  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale