5.3.07

On ne se connaît que dans l'action

La journaliste et écrivain Geneviève Jurgensen au sujet des CV des candidats à la présidentielle :

" L'histoire n'est pas là pour aider Ségolène Royal, elle n'a pas davantage aidé Bill Clinton. Car ce n'est pas d'étudiants brillants qu'on manque. Yale, Oxford, l'ENA, Normale-Sup, Polytechnique et tout le reste en déversent sur le monde chaque année par milliers. Mais des hommes de caractère ? Des hommes de coeur, de discernement, d'intuition ? Des visionnaires, braves, généreux, culottés, malins, solides, énergiques, audacieux, subtils, réactifs, tenaces, riches, ces hommes-là, où font-ils aujourd'hui leurs preuves ? Je lisais la notice biographique d'un compagnon de la Résistance qui vient de mourir, André Postel Vinay. Lui aussi accomplit, avant la guerre, un superbe parcours scolaire et universitaire. Mais c'est la guerre qui le révéla et on reste muet à la lecture de ses faits d'armes pendant les années terribles. Pour démontrer leur aptitude à comprendre un monde et à y guider un peuple, les candidats d'aujourd'hui n'ont que des diplômes, qui ne prouvent rien. On se raccroche alors, à des signes, des gestes… (…) Bien né ou pas, on ne se connaît finalement que dans l'action. "
(La Croix, 24-25/02/07)

Libellés :

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Comme si dire, écrire... ce n'était pas aussi FAIRE.

9/3/07 19:54  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale