28.3.07

Les quotidiens papier : un gaspillage obsolète ?

Le Californien Robert Cauthorn, spécialiste de l'information en ligne, au sujet de l'avenir de la presse papier :
" Un livre imprimé aura toujours du sens, car il peut être lu de nombreuses fois sur plusieurs années. Mais pour un journal, quels sont encore les avantages du papier ? La force de l'habitude pour plusieurs générations de lecteurs, et le confort de lecture sur de grandes feuilles, plus agréable que sur écran. Mais tout va changer avec l'arrivée, après la généralisation du haut débit, de l'encre électronique et des écrans flexibles. Pour faire un quotidien papier, des arbres sont coupés, transportés, transformés en pulpe, puis en rouleaux géants acheminés vers des usines. Des journaux y sont imprimés, empaquetés, chargés sur des camions, puis déchargés dans des points de vente. Les consommateurs vont les acheter, les ramènent chez eux puis les jettent dans des poubelles elles-mêmes récupérées par des camions et envoyés, dans le meilleur des cas, dans un centre de recyclage. Tout cela relève plus de la logistique que de l'information ! Pour quelque chose d'aussi immédiat qu'un quotidien, ce gaspillage est obsolète. "
(lemonde.fr, 11-12/02/07)

Libellés :

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Pour moi, non. Il existe d'autres gaspillages bien plus obsolètes, comme de créer des produits dits nouveaux pour forcer le marché de la consommation...

1/4/07 08:22  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale