3.2.07

Le terrorisme est issu de l'extrême pauvreté

Le Prix Nobel Muhammad Yunus et sa vision du terrorisme : " La question du terrorisme ne peut pas être résolue par l'action militaire. Il faut s'attaquer aux racines du mal, qui puisent souvent dans un profond sentiment d'injustice. Injustice économique, politique, sociale, religieuse… Cette injustice peut être réelle ou le résultat d'une perception, il reste qu'elle est renforcée et nourrie par les difficultés économiques. Il est facile de convertir au terrorisme ceux qui sont exaspérés parce que privés de tout. Le fanatisme est directement issu de l'extrême pauvreté : en échange de trois repas par jour et d'un pistolet, les gens sont prêts à combattre qui vous voulez sans se poser de questions. En revanche, quand la situation économique des populations s'améliore, il devient plus difficile de les convertir au fanatisme. Le terrorisme ne présente aucune rationalité ; c'est une forme de combat complètement irrationnelle. Quand les moyens rationnels leur semblent inopérants, les gens versent dans cette irrationalité. C'est pourquoi le terrorisme fait partie intégrante du système d'injustice. " (lexpress.fr, 11/01/07)

Libellés :

Blogger MatthieuM a écrit...

On ne peut pas dire le contraire... Cependant la pauvreté a toujours existé. Et force est de constater que jamais le terrorisme n'a pris une telle ampleur. C'est donc que tout n'est pas expliqué par la seule pauvreté...

2/2/07 22:22  
Anonymous Jean-Yves a écrit...

Je suis toujours un peu sceptique face à une cause unique : la mort contre un bout de pain... cela ne peut pas tout expliquer. Entre aussi les représentations qu'on a de l'ennemi à combattre, les informations que l'on a à sa disposition... sans oublier sa propre histoire...

3/2/07 10:11  
Blogger Dclg a écrit...

Je suis plutôt d'accord avec cette vision même si elle est un peu réductrice : par exemple, les privations de liberté, sous toutes leurs formes, sont également un facteur important.

3/2/07 14:31  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale