4.2.07

" Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? "

Le journaliste François Busnel au sujet du livre " Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? " : " C'est un remarquable plaidoyer en faveur du statut d'imposteur. Allons, soyons francs : la lecture est, avec l'argent et la vie sexuelle, le sujet sur lequel nous mentons le plus souvent. Entre nous, qui oserait avouer qu'il n'a jamais lu Proust, Chateaubriand ou Jonathan Littell, ces écrivains dont on aime tant parler ? Cela dit, il existe plusieurs façons de ne pas lire, précise notre professeur de flibuste. La plus efficace consiste à ne jamais ouvrir un livre, bien sûr, mais on peut aussi se contenter de le parcourir, de ne pas le finir, d'en avoir entendu parler ou même d'avoir tout oublié pour bâtir un discours qui tiendra en haleine un auditoire ébaubi. Paul Valéry, Umberto Eco ou Montaigne sont ainsi convoqués par le facétieux Bayard pour soulager la culpabilité de qui a, un jour, cédé à cette tentation bien légitime. On trouvera là de précieux conseils pour se dégager des interdits. A l'heure où tant d'écrivains posent et pérorent, surveillent leurs discours prémâchés avec la même assiduité qu'Harpagon sa cassette, ce bréviaire donne, paradoxalement, envie de lire. Les critiques vont détester ; vous allez adorer ! " (lexpress.fr, 11/01/07)

Libellés :

Blogger incognit-ho a écrit...

Mais quelle idée! Parle-t-on des films qu'on n'a pas vus?!

4/2/07 20:40  
Anonymous Jean-Yves a écrit...

Tous les médias parlent de cet essai de Pierre Bayard.
PS : Je n'ai pas lu Les bienveillantes de Jonathan Little... et tant d'autres...

5/2/07 07:55  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale