18.1.07

Les moments de déséquilibre rendent plus fort

L'aventurier Bertrand Piccard, auteur du tour du monde en ballon : " Je suis médecin psychiatre de formation et j'ai toujours été passionné par l'étude du comportement humain. Que recherche l'homme ? A contrôler, à avoir le pouvoir, à organiser, c'est-à-dire à lutter contre le changement et l'inconnu. Nous avons peur des crises, de ce qu'on ne peut maîtriser. Or l'aventure, c'est précisément l'inverse, c'est un moment de rupture, où pour survivre, on est contraint de se remettre profondément en question, de dépasser sa peur du changement et de l'inconnu pour aller chercher en soi des valeurs, des sources d'inspiration ou de courage que l'on ne soupçonnait pas. Et tout à coup, un potentiel incroyable se révèle que l'on n'a jamais appris à utiliser. J'ai compris peu à peu que les seuls vrais enseignements de la vie, ce sont les moments où l'on est en situation de déséquilibre, de rupture, de perte de contrôle, ces moments où l'on est confronté à l'inconnu. Ce qui m'a toujours motivé pour partir, ce sont justement ces moments où l'avenir est une page blanche qu'il faut remplir comme un artiste. " (Enjeux Les Echos, janvier 2007)

Libellés :

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Il reste que le niveau de déséquilibre acceptable pour chacun n'est le même pour tous...

22/1/07 21:26  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale