13.11.06

Où est passé l'espoir né le 9 novembre 1989 ?

Le journaliste Bernard Guetta fête presque avec nostalgie l'anniversaire de la chute du mur de Berlin : " Où sont passés la joie, l'espoir, l'ivresse de ce moment ? Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin tombait et le monde voyait déjà se dessiner un «nouvel ordre international», fondé sur la liberté, le droit et la concertation. Dix-sept ans plus tard, ce rêve a fait long feu. Ce n'est pas que tout serait noir en ce début de siècle. On y voit même la République démocratique du Congo organiser des élections régulières après quatre années de guerre et de massacres ; toute l'Afrique subsaharienne pourrait en être stabilisée. Et, plus sûrement, sous nos yeux, l'Europe centrale rattrape son retard économique, l'Asie sort de la misère absolue, l'Amérique latine vote à gauche sans crainte de voir revenir le temps des putschs. Tout n'est pas noir, certes, mais rien de tout cela ne peut faire oublier le vide, l'incertitude, le chaos dans lesquels nous plongeons chaque jour un peu plus. L'Europe est en panne, au moment même où l'Amérique, paralysée sur la scène internationale par son aventure irakienne, doit maintenant attendre sa prochaine présidentielle, dans deux ans, pour redéfinir ses politiques. L'Occident est au point mort, alors que la concurrence des pays émergents malmène ses économies, que la Corée du Nord et l'Iran se dotent de la bombe atomique, que le radicalisme ne cesse de marquer des points dans le monde arabo-musulman, que la Russie est en situation de remettre la main sur son empire et qu'on ne peut plus monter dans un avion avec un tube de dentifrice tant l'ombre du terrorisme obscurcit l'horizon. Tout n'est pas noir, en somme, mais l'imprévisibilité de ce temps ferait presque regretter l'équilibre de la terreur… " (lexpress.fr, 09/11/06)

Libellés :

Anonymous Matthieu M. a écrit...

Il y a toujours des + et des - . Jamais dans l'histoire tout n'a été rose... Et je ne pense pas que cela serve à grand chose de le déplorer...

13/11/06 12:32  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale