16.10.06

Les chinois inventent la banque morale

En Chine, les bonnes actions sont dorénavant comptabilisées sur un compte de la banque morale des comités de quartier. Les bénéficiaires de toute bonne action deviennent eux des débiteurs, qui devront à leur tour faire le bien. Et il semblerait que cela fonctionne, même à l'école maintenant. (www.liberation.fr, 05/10/06)

Anonymous Philippe a écrit...

Le don / contre-don institutionnalisé, ou un immense système SEL à l'échel de plus d'un milliard d'habitants... Impressionnant:

16/10/06 05:28  
Anonymous Matthieu M. a écrit...

On arrête pas le progret...

16/10/06 21:13  
Anonymous spiegel sandgirl a écrit...

Et qu'arrivera-t-il à ceux qui ne peuvent donner à leur tour? Il y a des êtres humains qui, toute leur vie, ou en grande partie, ne seront que peu en mesure de contribuer socialement; par ex., des malades, dea handicapés, des personnes souffrant de maladie mentale, etc.

Ça me fait penser aux indulgences obtenues de l'Église...

Économie quand tu nous tiens>

22/10/06 22:53  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale