18.9.06

Vers une situation explosive dans les grandes villes du monde ?

Le journaliste Philippe Arnaud commente en ces termes la sortie du nouveau livre de l'américain Mike Davis, " Le pire des mondes possibles " : " Nous vivons un événement presque inaperçu, écrit l'historien, sociologue et urbaniste, né en Californie en 1946, et qui se définit lui-même aujourd'hui comme socialiste et écologiste. En 2007, « pour la première fois, la population urbaine dépassera la population rurale de la planète ». L'urbanisation galopante du tiers-monde, symbole de la fracture Nord-Sud, est « sans commune mesure avec celle que connut l'Europe victorienne ». Il y avait en 1995 dans le monde, souligne Mike Davis, 23 cités de plus de 8 millions d'habitants ; il y en aura 35 en 2015. Les villes ont absorbé près des deux tiers de l'explosion de la démographie mondiale depuis 1950. Mexico, Caracas, Bogota, Lima, Lagos, Karachi… Au total, 14 agglomérations comptent aujourd'hui des bidonvilles de plus de 1 million d'habitants. Plus d'1 milliard de personnes dans le monde vivent dans des slums (taudis). Cette situation est explosive… " Il reprend d'ailleurs une citation de l'auteur issue de la revue de l'Army War College : " La guerre du futur se jouera dans les rues, dans les égouts, dans les gratte-ciel, et dans les zones de logement tentaculaires et anarchiques qui constituent les villes cassées de la planète. " Inquiétante vision. (Le Monde Economie, 12/09/06)

Libellés :

Anonymous Matthieu M. a écrit...

On se croirait dans un jeu vidéo de guerre post apocalyptique..

18/9/06 09:53  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale