24.9.06

L'utilité du soutien-gorge remise en cause

C'est la théorie du professeur de médecine Jean-Denis Rouillon du CHU de Besançon. Basée sur une étude de 250 femmes, il s'avère que celles qui n'en ont jamais porté n'ont pas les seins qui tombent. Le soutien-gorge ne favorise-t-il donc pas le maintien des seins ? J'attends les réactions féminines, car ce sont les conclusions d'une étude masculine… (L'Alsace, 15/09/06)

Libellés :

Anonymous mp a écrit...

Elles n'avaient pas les seins qui tombaient, mais avaient-elles des douleurs, de la gêne ???

24/9/06 22:27  
Anonymous Ginkgo a écrit...

Dame ! Le sujet est d'importance vu qu'il concerne la moitié de l'humanité. Voire plus, vu que les hommes ont bien une opinion sur les seins de leur femme. Pour y voir clair, les statisticiens nous disent qu'il faudrait disposer d'un groupe relativement important de vraies jumelles dont une des jumelles porterait un soutien-gorge et l'autre, non. Et qu'il faudrait suivre l'évolution des seins de ces dames pendant un nombre d'années significatif. Des volontaires ? Hé, c'est pour la science et pour le bonheur de l'humanité ? Toujours pas ?

4/10/06 21:13  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale