27.9.06

Les limites du multitâches

" Nos chères têtes blondes ont muté. Elles sont devenues les adeptes du «multitasking» - le «multitâches» - un phénomène qui déroute les plus âgés. «Mini, mini, mini, tout est mini dans notre vie», chantait Jacques Dutronc en 1966. Quarante ans plus tard, tout est devenu «multi». Multiplicité des médias, outillage numérique et internet multiple, multiplication des combinaisons et possibilités. Pour le neuropsychologue Micah Murray, «le cerveau ne peut que tirer profit des situations dans lesquelles de nombreuses choses se produisent en même temps et des activités qu'elles génèrent». Même si les neurosciences peinent à mesurer tous les effets du multitasking sur le cerveau, il est clair que l'habitude prise de diviser son attention en plusieurs tâches simultanées a des conséquences sur la manière d'apprendre, de raisonner et de comprendre le monde… «Les esprits curieux sont gourmands et de plus en plus insatiables. En surfant sur de multiples sujets, le risque est d'aboutir à des apprentissages superficiels, sans approfondissement. Il est impératif d'aider les jeunes à reprendre conscience de l'importance de se concentrer sur une seule tâche, spécialement lorsqu'elle est compliquée.» S'adapter à un monde complexe est une bonne chose. Mais à l'heure où tout va toujours plus vite, les jeunes ont tendance à perdre la notion du temps et de la durée. «Il est de plus en plus difficile de capter durablement leur attention, reconnaît l'enseignant québécois. Ils perdent l'habitude d'attendre la réponse aux questions qu'ils viennent de poser.» " Dixit le journaliste Pierre Chambonnet. (www.letemps.ch, 16/09/06)

Libellés :

Anonymous Philippe a écrit...

Oui, rester 4 heures dans une salle pour un devoir surveillé, sans bruit, sans logiciel de chat, sans vidéo ou podcast lancé, doit être de plus en plus stressant.

A quand la possibilité d'utiliser Google, les newsgroups, les logiciels de chat, pour dissertations ou DS, histoire d'être dans des conditions plus réelles?...

27/9/06 02:19  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale