17.9.06

Il reste 10 ans aux quotidiens

Ce n'est pas moi qui le dit mais Arnaud Lagardère, le patron du groupe du même nom, numéro un de la presse magazine en France. Il estime, dans une interview au JDD de ce jour, que les coûts de production des journaux vont devenir intenables. Son verdict est donc sans appel : la presse traditionnelle " a peu d'avenir en l'état ", on avance vers la " dématérialisation du support traditionnel ". Parions que ces propos vont faire être repris. En tout cas le débat s'accélère ces derniers jours, particulièrement depuis la bouteille à la mer de Libération.

Libellés :

Anonymous Matthieu M. a écrit...

Autant je suis un fervent adepte d'Internet et un passionné de ce moyen de communications, d'information... Autant je suis vraiment triste de voir que son succès va se faire au détriment d'un média vieux de plusieurs siècles et avec un charme certain.
Quoi que je pense plutôt que c'est la diversité de la presse qui risque d'en faire les frais, plutôt que la presse tout court.

17/9/06 20:11  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale