22.8.06

L'énergie positive est ailleurs

" Le pays est dépressif. Je connais peu de gens heureux individuellement et dans leur vie professionnelle autour de moi. Et, à ce niveau d'hébétude et de mauvaise humeur, c'est un problème de société. Je suis frappée par le fait que, dès que nous sortons de France - que ce soit en Espagne, en Belgique, en Italie et à New York - il y a une énergie positive. Et lorsque l'on revient, on se sent pris dans une sorte de gouffre... Il me vient même l'idée de partir, car il y a un climat très difficile de conflits sociaux, de grand désabusement. Nous avons l'impression que les envies de faire des choses se dissipent dans une sorte d'ambiance très atone, amorphe. " Dixit l'écrivain Eliette Abécassis. (lemonde.fr, 02/08/06)

Libellés :

Blogger JR Courtois a écrit...

Faut oser le dire quand meme : Le pays est dépressif, quand on est à l'étranger on est surtout libéré de ses soucis, et on n'en n'a rien à faire des problèmes propres aux Belges, Espagnols ou New-Yorkais...

Par contre pour l'énergie positive, je suis assez d'accord qu'il en faudrait un peu plus, peut-être en essayant de sortir des articles un peu plus positifs...

23/8/06 11:02  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale