21.8.06

Le pouvoir de la fiction

" La fiction fait partie de nos vies. Le goût des humains pour la fiction et les mondes virtuels n'est sans doute pas apparu pour nous distraire d'une vie quotidienne ennuyeuse. Le pouvoir de la fiction, c'est celui de créer des objets et de former des projets. Les utopies puisent à la même source mentale que les plans d'ingénieurs. Le pouvoir de la fiction est celui de nous permettre des expériences de pensée, d'émettre des hypothèses, de construire des scénarios contrefactuels (« que se passerait-il si ? »), mais aussi, bien des auteurs l'ont noté, de nous faire découvrir le réel sous un nouvel angle (romans et films nous permettent d'expérimenter des situations nouvelles), de nous forger des modèles de conduites (c'est le rôle des mythes et épopées). Voilà pourquoi la fiction est organiquement liée à nos existences. Cette vie qui est la mienne est aussi le produit de mes rêves. L'homme est un affabulateur par nature, un invétéré raconteur d'histoires, un être fictionnel. Comme l'écrivain Antoine Blondin l'avait joliment dit : " L'homme descend du songe ". " Dixit Jean-François Dortier dans un dossier consacré aux " mondes de la fiction ". (Sciences Humaines, août-septembre 2006)

Libellés :

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Très belle cette citation (que je ne connaissais pas) d'Antoine Blondin

21/8/06 08:06  
Anonymous Matthieu M. a écrit...

Je trouve cela fort réaliste. La fiction n'est pas seulement là pour nous distraire, nous faire oublier notre quotidien. Mais c'est un moteur créatif, immaginatif, qui nous pousse à nous remettre en question, nous faire aller de l'avant. C'est un article très intéressant.

21/8/06 21:33  
Blogger Pépites a écrit...

D'accord avec vous Jean-Yves. Je l'avais déjà reprise dans Pépites à partir d'une autre source, qui elle n'avait pas précisé l'auteur, la reprenant à son compte. Et toc, la voilà démasquée !

21/8/06 21:35  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale