15.7.06

La révolution de l'interactivité

" Mais le vrai changement, c'est l'interactivité. La possibilité pour le lecteur de nouvelles de devenir diffuseur. Nous avons toujours eu le courrier des lecteurs, mais quand votre opinion ou votre vidéo personnelle atteindra la communauté aussi facilement que nos infos, alors la société sera transformée. Ceux qui s'intéressent aux nouvelles seront capable d'être leurs propres reporters, ils influenceront donc notre traitement de l'information et décideront plus directement quelles infos concernant la communauté devront être couvertes. " Dixit Marty Weybret, le patron du " Lodi News Sentinel ", un quotidien régional de Californie. Son journal est une histoire de famille, dont il prédit à terme la fin sous la forme papier. Sa vision est claire au sein d'un monde, la presse écrite quotidienne, qui se cherche. Toute la presse écrite est touchée par cette tendance. En Corée du Sud, pays en pointe dans l'utilisation des nouvelles technologies, 65 % des magazines papier ont disparu en huit ans, concurrence en ligne oblige.

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Je n'aime pas cette idée car poussée à l'extrême, elle entraînerait à gommer toutes les informations où l'interactivité serait exclue... Je trouve cette idée, un peu nombriliste.

15/7/06 09:44  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale