6.6.06

L'avenir volé des jeunes

" Ce que l'on fait aux jeunes n'est pas supportable. Ces 160 000 Français qui quittent chaque année l'école sans formation et dont 40 % sont confrontés au chômage, ou ceux qui sortent de l'université avec des diplômes n'ayant souvent pas plus de valeur que des assignats passeront des années (au moins cinq ou six) à trouver un emploi. Sans accès au crédit ni au logement. Et lorsque, finalement, ils se caseront, d'ici à 2010, eh bien ! on prélèvera sur leurs impôts l'équivalent des 50 à 60 milliards d'euros nécessaires à payer les intérêts des dettes contractées par leurs parents. Sans compter le taux de leurs cotisations sociales, qui augmentera chaque année d'un demi-point pour financer les retraites des mêmes… " Dixit le journaliste François de Closets, qui vient de publier " Plus encore ! ", 24 ans après son best-seller " Toujours plus ! " dans lequel il dénonçait déjà les injustices en France. (L'Express, 11/05/06)

Blogger Laurent a écrit...

Tu vois en me levant ce matin il m'est venu cette image des parents qui mangent leurs enfants (pour vivre). C'est un peu la même chose, les jospins, les chirac, les lang qui ont mangé et qui reviennent à la table du festin pour réclamer encore et encore.

Cette france de l'égoisme partira un jour, espèrons que nous ayons pas trop a attendre :)

5/6/06 23:19  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale