7.5.06

L'éducation tout au long de la vie fait son chemin

" Le développement des universités populaires s'explique sans doute par la conjonction de plusieurs facteurs. La montée en puissance de la réduction du temps de travail a augmenté la disponibilité des gens. Des mouvements protéiformes tels que les cafés philo montrent qu'il y a également une volonté de réinventer des formes collectives d'apprentissage, de réflexion, de découverte. Plus fondamentalement, nous sommes dans une société où toute une série de repères classiques a changé. Où les individus adhèrent moins à des systèmes idéologiques tout faits, et cherchent à construire un schéma d'analyse de la société qui leur soit personnel. Notre société est également marquée par de fortes mutations technologiques. Les gens qui ont 40 ans aujourd'hui n’ont pratiquement pas vu de micro-ordinateurs pendant leur formation initiale. Face à la révolution des modes de travail, l'idée de l'éducation tout au long de la vie fait son chemin. Aujourd'hui, les parcours professionnels sont aussi souvent moins linéaires. Moins automatiques. Avant, vous pouviez faire le même métier toute votre vie. Aujourd'hui, les parcours professionnels sont souvent plus complexes. " Dixit Denis Rambaud, président de l'Association des universités populaires de France. Il y aurait aujourd'hui 100.000 participants dans une centaine d'UP en France. (Sciences Humaines, mai 2006)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

J'y vois aussi un signe que l'école (celle de notre enfance et adolescence) n'est pas passée totalement à côté de ses missions...

7/5/06 13:01  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale