8.5.06

40 % de la population en âge de travailler est sans emploi

" Pourquoi une telle proportion de la population en âge de travailler ne le fait-elle pas ? Est-il plausible qu'un quart des 15-64 ans soit inemployables en France ? On peut en douter, et il faut alors se pencher sur l’ensemble des dispositifs publics et des réglementations qui, parce qu’ils sont inefficaces et mal pensés, limitent l’intérêt du travail et contribuent à diminuer le nombre d’emplois de qualité proposés par les entreprises. A ce titre, notre système actuel d’assistance sociale et d’assurance-chômage ne favorise pas la reprise d’emploi autant qu’il le pourrait . La dépendance vis-à-vis des prestations devient alors persistante, ce qui est encore plus inquiétant lorsque une large part relève des minima sociaux. En théorie, les moyens à mettre en œuvre afin de mieux inciter et mieux aider chômeurs et bénéficiaires de minima sociaux sont bien connus. Pour éviter que le taux de dépendance aux prestations ne continue d’augmenter, deux options sont possibles : l’une consiste à reconsidérer le niveau des prestations, l’autre à mettre en place des politiques d’activation efficaces des bénéficiaires. " Dixit Stéphane Carcillo, maître de conférences à l'université Paris 1. Ce spécialiste se demande quand nous allons enfin réagir. C'est toute la question. (Telos-eu, 03/05/06)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Le problème avec les "experts", c'est que chacun croit détenir la solution. Or chaque expertise repose sur un "modèle" théorique : qui dit "modèle" ne dit pas "vérité absolue".
Si LA solution existait, il me semble qu'elle aurait déjà été trouvée et mise en place.

8/5/06 11:50  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale