20.4.06

Des individus de faible envergure intellectuelle

" Je fais ce métier de lire, d'écrire et d'éditer, et je constate que le grand problème qui se pose est celui de la lecture. Il y a un effondrement. Même les spécialistes et les responsables ont du mal à lire un document jusqu'au bout. La concentration, mise à mal par le déferlement technologique, est un muscle. Si on ne l'entraîne pas, il s'atrophie. Je crois que c'est le plus grand problème qui se pose. Celui qui saura lire sera bientôt considéré comme un moine du XVe siècle décryptant un manuscrit. Nous sommes les premiers humanoïdes à disposer de toute l'histoire de l'humanité à notre portée. Et, tels des enfants gâtés dans un monde " superlativement informé ", nous devenons des individus de faible envergure intellectuelle. " Dixit l'écrivain Philippe Sollers. (Le Nouvel Economiste, 02/03/06)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Le nombre de personnes sachant lire est plus important qu'il y a 100 ans (même à population constante). Je ne souscris pas à cette réflexion morose de Philippe Sollers.
Et où se situe l'envergure intellectuelle ?

19/4/06 23:01  
Anonymous nef-tys a écrit...

Pour ma part je ne peux qu'opiner tristement...si l'alphabétisation est en progrès, combien savent "bien lire"?

20/4/06 10:22  
Anonymous AnT, de chez Smith en face a écrit...

"(...) le mur du plafond dont la totale platitude n'est pas sans évoquer les plus belles pages de Philippe Solers".

Pierre Desproges, à l'air libre ...

20/4/06 12:50  
Anonymous Mathilde a écrit...

J'ai beau lire énormément, je m'aperçois que je prends de mauvaises habitudes en "butinant" sur le web. J'ai parfois du mal à m'abstraire suffisamment de ce qui m'entoure pour bien lire...
Alors ce que constate Sollers est peut-être vrai.tcyvuey

20/4/06 14:47  
Blogger Pépites a écrit...

Les nouvelles technologies ont un côté piège. On peut facilement passer du temps à butiner d'une info à l'autre sans qu'il en reste vraiment grand chose. On croit lire mais en réalité on ne fait que vagabonder superficiellement. Pour moi la vraie lecture se trouve dans les livres et j'ai quand même l'impression qu'elle se perd.

20/4/06 22:14  
Anonymous AnT, de chez Smith en face a écrit...

+1

Relire, encore et toujours, (ou découvrir, d'urgence ?) "le travail intellectuel" de Jean Guitton.

21/4/06 17:31  
Anonymous david a écrit...

J'adore les livres. Tous les sujets m'intéressent. J'ai une grande soif de connaissance. Mais à 35 ans j'avoue que j'ai du mal à me concentrer pour lire pendant plusieurs minutes. A l'école on m'a appris à développer une méthode de lecture synthétique. C'est à dire que lorsque je prends un livre, je consulte d'abors la table des matières et ensuite je lis uniquement les chapîtres qui m'intéressent, puis la conclusion et l'introduction. C'est très efficace pour retenir l'essentiel. Par contre pour lire les romans c'est pas terrible....Je suis passionné actuellement par les légendes arthuriennes et j'ai du mal à me concentrer sur les textes.

30/9/06 12:33  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale