24.3.06

Hier, c'était pire...

" Il m'arrive de penser que le climat dans lequel nous vivons n'est pas très différent de celui des années 1930 : un climat fortement idéologique dominé par le sentiment de la chute nationale, de la fin de la nation et de la disparition de la puissance. Lorsque l'on interroge les gens, dans les enquêtes, ils pensent à 80 % que les choses, demain, seront pires qu'aujourd'hui. Ils affirment qu'hier, c'était mieux, même quand ils trouvent que leur sort est acceptable. Or les statistiques permettent de penser que, dans bien des domaines, hier, c'était pire. Hier, les pauvres étaient plus pauvres, l'espérance de vie était moins longue, les gens étaient moins bien soignés, on était moins bien éduqué, les femmes étaient plus maltraitées, les vieux mouraient de faim. Mais l'utopie est derrière nous. " Dixit le sociologue, spécialiste de la jeunesse et du monde du travail, François Dubet. (Le Monde, 19-20/03/06)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

"Croire que l'herbe est plus verte ailleurs ou était plus belle autrefois" doit être une constante humaine...

24/3/06 08:27  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale