31.3.06

Ce peuple qui avait mal voté...

" Pour faire vivre ensemble autant de peuples différents, on a pensé que le marché et l'administration technocratique suffisaient. On en paie aujourd'hui le prix. Qu'a-t-on développé au plan de la culture et de la civilisation, en dehors du projet Erasmus, qui permet de faire une partie de ses études à l'étranger ? Du coup, il ne faut pas s'étonner du rejet du Traité constitutionnel européen en France et aux Pays-Bas. J'ai d'ailleurs été choqué des réactions de l'élite au résultat du référendum français : on considérait que le peuple avait mal voté. Quand on croit à la démocratie, c'est qu'on pense que le peuple est intelligent, non ? Sinon, autant changer de système. " Dixit l'essayiste canadien John Saul, qui a publié " Mort de la globalisation " en 2005. (La Vie, 09/03/06)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Quand on croit à la démocratie, c'est qu'on pense que le peuple est intelligent, non ? Sinon, autant changer de système.
A rappeler à certains hommes politiques...

31/3/06 22:06  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale