13.2.06

Indifférence générale

" Le chiffre est public depuis quelques jours sur le site de l'INSEE, et pourtant il n'est pas commenté : 6,3 % de pauvres. En 2003 - dernières statistiques connues -, le taux de pauvreté a connu une augmentation sans précédent depuis que les indicateurs de pauvreté monétaire existent, passant de 5,9 % à 6,3 % de la population française. En d'autres termes, près de 260.000 Français ont basculé dans la pauvreté : 1.000 pauvres de plus par jour ouvrable, dans l'indifférence générale ! C'est un retournement spectaculaire par rapport à la tendance de long terme de baisse de la pauvreté : encore de 12 % en 1970, le taux de pauvreté est aujourd'hui deux fois moindre. Avant 2003, il n'avait augmenté qu'une fois, en 1990, en pleine récession. " Dixit Martin Hirsch, président d'Emmaüs France. (Le Monde, 02/02/06)

Anonymous malisan a écrit...

dans un silence sidérant oui... rien de croustillant, de spectaculaire... faut pas déprimer les auditeurs hein... c'est juste une "évolution" logique... écrire cela me fait mal... mais cela explique l'indifférence... merci de vos pépites encore

13/2/06 11:32  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale