10.2.06

Débordements

" C'est comme si je vivais plus pleinement quand j'écris. L'écriture permet de transcender une sorte de pudeur et de découvrir, de soi, des territoires ignorés. C'est une manière de se déborder soi-même : un peu comme la couleur, sur les images d'Epinal, en " bavant ", leur apporte du sens, du contenu. " Dixit l'écrivain Gil Jouanard, qui vient de publier " Moments donnés, 1965-1995 " chez Phébus. (Le Monde des Livres, 27/01/06)

Anonymous malisan a écrit...

se déborder soi même... des territoires inconnus .. il y a donc beaucoup d'inconscient...

10/2/06 18:06  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale