23.1.06

Surmonter nos peurs irrationnelles

" Les progrès de la science nous donnent aujourd'hui tous les moyens de relever les grands défis du monde. Comme nous avons résolu la pollution de l'atmosphère par le plomb ou la déchirure de la couche d'ozone causée par les CFC, nous pouvons résoudre la question du gaz carbonique et du climat. Nous pouvons minimiser les effets des catastrophes naturelles. Comme nous avons su passer de la civilisation du charbon à celle du pétrole, nous saurons organiser la civilisation de l'hydrogène. Contrairement à ce qu'affirment les Cassandre de la démographie, la population mondiale va progresser jusqu'à un maximum de 8,5 milliards d'humains en 2030, puis elle décroîtra. Les extraordinaires découvertes de la biologie permettront d'éradiquer les maladies les plus graves. Reste cette question : aurons-nous la sagesse, et surtout le courage, d'organiser notre planète harmonieusement ? Pour la France, saurons-nous surmonter nos peurs irrationnelles, regarder non pas vers un passé révolu, mais devant nous ? Aurons-nous la volonté et l'imagination de rebâtir une Europe forte ? " Dixit Claude Allègre dans sa dernière chronique. (L'Express, 12/01/06)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Reste cette question : aurons-nous la sagesse, et surtout le courage, d'organiser notre planète harmonieusement ?
Là, c'est pas gagné...

22/1/06 21:47  
Anonymous Anonyme a écrit...

D'ici à 2030, il peut se passer tant de choses qu'il est probable, un autre scénario, que nous n'arrivions pas aux 8 milliards pronostiqués. En outre, je ne vois pas ce qui peut lui faire penser que la population décroîtra par la suite. Il n'y a aujourd'hui aucune raison majeure qui pourrait le laisser penser, hormis un âge d'or qui offre à tous des moyens de contraception dignes d'intérêt et un confort tel que se reproduire n'est plus la priorité. Pour le fond de l'article, notre responsabilité dans l'harmonie, il a parfaitement raison, mais il est temps que le cotyoen lamda réagisse par de petits actes quotidiens qui montrent aux grands censés nous gouverner, une nouvelle voie : le respect...
Chris à errances.over-blog.com

23/1/06 07:43  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale