4.1.06

Le numérique gagne le cinéma

" D'ici à 2020, le numérique se sera imposé du début à la fin de la chaîne de l'image. Caméras, techniques de montage, effets spéciaux… Cette mutation va permettre de mieux maîtriser le calendrier allant de la réalisation à la distribution du film. Selon l'ARP (société civile des Auteurs-réalisateurs-producteurs), entre le tournage, la sortie en salles, et le jeu vidéo tiré du long ménage, quatre semaines seulement seront nécessaires contre, au moins, trois mois actuellement. Cette accélération permettra aussi de limiter les risques de contrefaçon. L'étude prédit que la postproduction s'effectuera en temps réel sur les cinq continents pour réduire le piratage. Les spectateurs, eux, auront pris l'habitude de « consommer » différemment les films. Au lieu d'être présentés successivement en salle, en DVD, sur les chaînes payantes et gratuites, les films seront, comme le pronostique déjà le nouveau PDG de la Walt Disney Company, Robert Iger, immédiatement disponibles dans différents formats. Quant aux écrans, ils se seront multipliés, sur les téléphones portables, les consoles de jeu, à domicile… L'étude prévoit l'arrivée de lecteurs multimédias jetables vendus dans les gares et les aéroports, pour regarder une seule fois un film en haute définition. Dans ce contexte, la survie des salles de cinéma n'est pas assurée… " Dixit la journaliste Nicole Vulser. (Le Monde, 11-12/12/05)

Anonymous Anonyme a écrit...

J'aime beaucoup ton univers et je vais de ce pas créer un lien vers toi afin de venir te lire tous les jours. Bravo !
chris sur errances.over-blog.com

4/1/06 17:50  
Blogger Oliver R a écrit...

Super !

Enfin finie l'ère des ****** qui bouffent du pop-corn pour toute la salle, qui téléphonent pendant la séance, et qui essuient leurs buffalos sur les accoudoirs du fauteil de devant.

Peut-être même aussi la fin du ticket pas-bon-marché-je-ferais-bien-dinvestir-dans-un-home-cinema.

Je ne risque pas d'être nostalgique, je n'ai pas connu l'époque des petits cinémas de quartier. Si les gros supermarchés du film vont devoir se réinventer, ça ne peut que me réjouir...

5/1/06 15:30  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale