13.12.05

L'échec scolaire se construit très tôt

" Le système scolaire français est rigide : il faut réussir tel cursus, à tel âge, passer dans la classe supérieure, etc. L'échec scolaire se construit très tôt, dès la maternelle, quand l'environnement de l'enfant ne lui permet pas un développement harmonieux basé sur le langage. Les parents ont une trop grande difficulté sociale, trop de problèmes de chômage, de garde d'enfants, de transports, etc. Ils ont moins de temps à passer avec leur enfant. Du coup, l'école va passer son temps à compenser ces insuffisances de langage et de conceptualisation, à essayer de rattraper des handicaps. " Dixit Ghislaine Hudson, 55 ans, proviseur de lycée en Seine-et-Marne. (Le Monde, 20-21/11/05)

Anonymous kugel a écrit...

Tout est dit.

Je ne suis pas sexiste, au contraire. Je me qualifierai volontiers "d'homme féministe" (oui ! Mais pas celles des années 70's).
Je crois que nous devons reconnaitre que les parents (et surtout les femmes), au regard du passé relativement récent (30 ans ?), sont moins disponibles pour leur progéniture. Qui peut s'en sortir aujourd'hui avec un seul SMIC pour trois ou quatre personnes ?
Nous avons tout simplement moins de temps pour nos enfants.

13/12/05 00:02  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale