16.12.05

La reconversion qui fait scandale

L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder va prendre la tête du consortium germano-russe qui va construire le gazoduc nord-européen, passant sous la mer Baltique. La société russe Gazprom en est le principal propriétaire. Cette nomination fait scandale en Allemagne car l'ex-chancelier avait lui-même signé l'accord politique nécessaire avec Vladimir Poutine en septembre dernier. Il en tire un profit personnel. Nous parlions hier de ces " hommes politiques qui se tirent dans le pied ". N'en voici pas un autre ? (Le Monde,13/12/05)

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Oui, un "superbe" exemple...

16/12/05 13:12  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale