19.12.05

Besoin vital

" Depuis 1968, notre société repose sur le mythe de l'individuation selon lequel chacun doit partir en quête de lui-même, devenir autonome et se réaliser dans ses désirs comme dans ses projets. Sauf qu'à force d'être un individu, on se retrouve seul… Car, à côté des relations d'individu à individu, une dimension essentielle a été sous-estimée : celle de l'appartenance. L'être humain a en lui le besoin vital d'appartenir à des groupes pour se sentir apprécié, reconnu par d'autres et donc pour se sentir exister. Il est ainsi fait qu'il ne peut se faire " autoexister ". Dixit le psychanalyste Robert Neuburger. (EspritFemme, décembre 2005)

Anonymous malisan a écrit...

intéressant... ça me rappelle des choses que je demandais sur le choix de vivre pour soi en s'adaptant aux règles du jeu ou bien d'essayer de les modifier...

19/12/05 10:53  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale