6.12.05

Besoin de confiance

" Les jeunes brûlent tout parce qu'ils se sentent mis à l'écart de cette société qui a pourtant fait venir leurs parents parce qu'elle avait besoin d'eux. Ces jeunes sont français, nés en France, et on leur parle encore de s'intégrer ! Du coup, ils se disent que dans la tête des gens, ils ne sont toujours pas intégrés. Et ils ne se sentent pas Français ! Si on leur montrait ne serait-ce qu'une fois qu'ils sont chez eux, qu'ils font partie de la société, qu'ils ont leur place, si on les mettait en confiance, qu'on leur donnait des responsabilités, pourquoi cracheraient-ils sur la République ?... La France est un pays trop conservateur. Malgré les valeurs qu'on leur inculque à l'école, les Français n'acceptent toujours pas qu'être français, ce ne soit pas forcément être blanc. " Dixit Mohamed Dia, 32 ans, enfant de Sarcelles devenu créateur de mode à succès. (Le Monde 2, 19/11/05)

Anonymous kugel@caramail.com a écrit...

Mon collègue, Mohammed A., se défini d'ailleurs comme (un jeune) issu de l'intégration.

5/12/05 23:05  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale