24.11.05

La racine du retard

" Tout le monde a le sentiment que cela ne peut pas continuer comme ça, mais c'est seulement un sentiment. Une impression qui vient des tripes. Personne n'est en fait capable d'expliquer clairement le monde actuel. " Dixit Jacob Frenkel, un des meilleurs économistes des Etats-Unis. Le journaliste Eric le Boucher complète ensuite en ces termes : " La connaissance avance tout de même. On sait maintenant de façon sûre que l'économie américaine a trouvé un nouveau modèle, qui lui a permis de renouer avec les gains de productivité, la variable la plus fondamentale pour les économistes. D'où vient ce regain ? En résumé, il est lié à quatre causes : les technologies de l'information et de la communication (TIC), que les Américains ont mieux assimilées ; le management réinventé ; les changements dans les services, en particulier dans la distribution et la banque ; et, enfin, une souplesse darwinienne qui permet de fermer des entreprises dépassées pour laisser la place à de meilleures, plus productives. Ce sont ce qu'on nomme « les réformes structurelles », qui doivent permettre une adaptation souple aux évolutions rapides du monde. Ce sont très exactement les réformes manquantes en Europe, et la racine de son retard. " (Le Monde, 06-07/11/05)

Anonymous kugel a écrit...

tout est dit !

24/11/05 17:49  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale