25.11.05

Attention chef d'oeuvre

" A quels signes reconnaît-on un chef-d'œuvre ? Lorsque votre corps se met à trembler, lorsque la fièvre empourpre votre front, lorsque vos poils se hérissent, lorsque les pages se tournent toutes seules, lorsque la fébrilité le dispute à la précipitation, lorsque la gorge se noue, lorsqu'on éclate de rire, lorsqu'on veut revenir en arrière pour lire trois ou quatre fois encore une phrase dont l'évidente beauté vous frappe au cœur, lorsque vous découvrez que vous avez raté la station de métro où vous deviez descendre, lorsque vous laissez échapper un cri, lorsque vous avez loupé le rendez-vous que vous croyiez le plus important de votre vie… Voici tous les symptômes qui attendent le lecteur de " Lunar Park", œuvre déjantée et géniale, défi littéraire majeur et, accessoirement, meilleur roman d'un jeune homme arrogant et provocateur nommé Bret Easton Ellis. " Dixit François Busnel, dans le numéro de novembre et des trente ans de Lire.

Anonymous Jean-Yves a écrit...

Il reste que les ressentis dont parle François Busnel sont individuels et non aucun caractère universel...

26/11/05 07:58  
Anonymous kugel a écrit...

François Busnel m'a quand même donné envie de lire ce "dingue".
Et je partage ses émotions, seul avec Lunar Park.

5/12/05 23:11  
Anonymous kugel a écrit...

Je n'ai pas trouvé le moyen de faire un rétrolien vers votre site. Alors voilà un lien qui parle un (tout petit) peu de Pépites.

18/12/05 19:20  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale