14.4.05

Vive les relocalisations !

C'est un signe qui ne trompe pas : certaines entreprises japonaises relocalisent leur activité au pays. C'est le cas de Kenwood qui a rapatrié une usine de Malaisie. L'entreprise a gagné 10 % de coût de fabrication au passage. Malgré les écarts de salaires, la réduction des frais de logistique et de transport ont permis de faire de sérieuses économies. Et c'est sans compter une richesse qui reste un des atouts majeurs du Japon : sa créativité. Le pays commence à sortir de dix années de sérieuses difficultés économiques. Pendant cette période, les grandes entreprises n'ont jamais renoncé à leur recherche et développement, seul poste préservé dans les restructurations. Elle représente 2,32 % du PIB, contre 1,2 % en France. La reprise reste fragile, mais la consommation semble reprendre, tirée par les innovations technologiques. A suivre. En France, à quand la première relocalisation ? (L'Express, 04/04/05)

Anonymous Youssef Ben Abdallah a écrit...

Ugh ! Shalom !

Je n' ai point pour habitude de "répandre" mon humble et misérable point de vue sur le "web". Cependant, je tenais simplement à vous remercier pour votre "article" (je ne sais quel 'jargon' utiliser pour cela).

Je lisais un article économique sur le website de Libération, lorsque je suis 'tombé' sur ce néologisme de..." RELOCALISATION ".

Cela m' a intrigué. Bref ! Grâce à Google, j' ai pu accèder à votre 'blog'...Que je viens de découvrir.

Donc, je désirais vous remercier pour cela. Grâce à vous et à Libé", je vais pouvoir ouvrir encore plus mon univers intellectuel.

Merci encore. Bonne et heureuse journée à vous et à vos proches.

Youssef Ben Abdallah.

norrin.radd@wanadoo.fr
proximaducentaure@hotmail.com

1/5/05 13:54  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale