9.3.05

L'exemplaire dynamisme anglais

Le dernier numéro de Courrier International se demande " pourquoi la société britannique va bien ". Les signes en sont les suivants, le premier chiffre étant anglais, le second français :
Part de la population jugeant bonne la situation économique : 58 % / 28 %
PIB par habitant : 29.010 € / 27.180 €
Population sous le seuil de pauvreté : 17 % / 15 %
Chômage : 4,6 % / 10 %
Les problèmes pour lesquels le Royaume-Uni a longtemps été montré du doigt s'améliorent : la santé, le niveau des salaires. Bien sûr il subsiste des constats plus négatifs : le coût du logement, la situation des retraités, le coût des formations pour les étudiants. Mais globalement le pays présente un dynamisme économique et social à l'opposé de notre sinistrose. La presse britannique met la transformation du pays au crédit de Tony Blair et de son courageux réformisme depuis huit ans. Un chiffre symbolise la fracture politique entre la France et l'Angleterre : le chômage. Les hommes politiques anglais ont réussi leur combat, tandis que les français n'ont cessé d'échouer depuis vingt ans… (Courrier International, 03/03/05)

Anonymous Cyril Z. a écrit...

A ce sujet, il faut lire ce billet de Pierre Bilger sur l'explication de la réussite anglaise comparée à la notre.

10/3/05 08:46  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale