22.2.05

Ils résistent au téléphone portable

Le téléphone portable a connu un développement spectaculaire en France ces dernières années. 62 % de la population en possède un, soit 43 millions de personnes. Les opérateurs estiment qu'il va être difficile d'augmenter fortement cette proportion. Les réticents à cette technologie deviennent donc des objets d'étude et de curiosité. " La vitesse, c'est la violence. Elle a tendance à nous transformer en esclaves de l'espace-temps. Le téléphone portable en représente une image souvent caricaturale " explique le philosophe Paul Virilio, qui refuse le portable. Un anonyme, résistant lui aussi, ajoute : " Pour un outil qui se veut un moyen de communication, il ne rapproche pas les hommes. Les utilisateurs appellent les gens qu'ils connaissent et ne regardent plus ce qui se passe autour d'eux. " Au-delà de ces constats, la plupart des non-équipés mettent en avant leur volonté de conserver leur liberté et la maîtrise de leur temps. Et vous ? (Le Monde 2, 19/02/05)

Libellés :

Anonymous Jean-Yves a écrit...

LE TELEPHONE PORTABLE, un nouveau doudou

14/7/05 19:55  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale