28.2.05

"En écrivant, on retrouve le temps"

" Le roman demande de s'enfermer pendant quatre ou cinq ans avec des personnages sans savoir ce que cela va donner. Pour mener cette vie de solitude, il faut un attrait puissant : la sensation de liberté, l'espoir de trouver un monde. Le quotidien, quand il devient brûlant, nous fait perdre le contrôle de nous-même. Mais en écrivant, en peignant, on retrouve le temps. " Dixit le psychothérapeute et écrivain Henry Bauchau (Le Monde, 28/01/05).

Libellés :

Anonymous myriade a écrit...

Au lecteur , lectrice de retrouver également ce temps et d'extraire les "pépites" des livres lus. Il y en a beaucoup dans les livres d'Henry Bauchau et particulièrement dans le dernier qui s'intitule "l'enfant bleu".

2/3/05 10:19  

Enregistrer un commentaire

<< Page principale